Ça faisait un moment que j'avais envie d'essayer cette fameuse technique du transfert sur les ongles. J'avais vu plein de photos et je trouvais ça trop cool ! En plus cet été, une amie coréenne m'a offert un petit coffret manucure « spécial transfert ». Ce coffret contient une base, une solution de transfert et des motifs à transférer (du genre diamants, cupcakes, partitions...). Seulement moi j'ai pas eu envie d'utiliser les motifs à transférer mais des motifs de journaux et magazines parce que ça me démangeait depuis un moment.

Pour commencer, j'ai donc mis ma base, celle que j'ai eu dans le coffret Nail Art des paresseuses en partenariat avec Bourjois et Pshiiit ♥. Il s'agit donc du Taupe Modèle de chez Bourjois. J'adore le nom de ce vernis, il me fait toujours sourire (un peu comme les noms des produits Lush qui me font toujours rire.)

Pendant que les deux couches séchaient, j'ai commencé à découper un de mes magazines coréens. Il s'agissait d'un First Look (un magazine tendance coréen parlant surtout de mode). J'ai choisi celui-ci parce qu'il n'est pas fait en papier glacé mais avec un papier qui se rapproche plus du papier journal banal, enfin ni papier glacé ni papier journal quoi. Seulement problème, lorsque j'ai commencé le transfert ça ne marchait pas. Je ne sais pas si c'est la qualité du papier, ou la solution de transfert qui ne fonctionnait pas sur ce genre de papier, mais bref, échec cuisant.

Alors hop hop dissolvant, je nettoie mon majeur et mon index qui avaient été les cobayes et on recommence, base et compagnie. J'ai ensuite attaqué un journal qui traînait dans le salon, il allait finir dans la cheminée de toute façon alors que j'en découpe un article ne changeait rien, et puis j'avais la flemme de chercher. Découpage fini, hop, je reprends ma mission de transfert. J'ai vraiment bidouillé sur certains doigts, et sur d'autres c'était juste impec' (surtout sur mes pouces) !

Je pense que le cafouillage vient de la solution de transfert. J'aurais peut-être dû, tout simplement, utiliser de l'alcool comme c'est souvent recommandé. Il faudra que je réessaye à nouveau, mais cette fois purement avec de l'alcool. Mais bon, le résultat était sympa le temps que ça a duré (pas longtemps vu que je me suis bousillée l'index droit dans la cheminée juste après).

Conclusion : expérience à retenter, mais avec de l'alcool comme solution de transfert et une base plus claire aussi !